Comment combiner technologie manufacturière et développement durable?

Développement durable Hy-Industrie
400 tonnes de matières recyclées par Hy-Industrie

Hy-Industrie, manufacture implantée à Drummondville dans la région du Centre-du-Québec, souscrit à la mise en œuvre de la loi québécoise sur le développement durable.

Elle a donc mis en place une politique de Développement Durable.  Elle s’est aussi engagée dans un processus de valorisation reconnue des efforts de réduction des gaz à effet de serre (GES) en misant sur :

  • L’utilisation de ressources recyclées à la place de ressources vierges
  • La réduction des déchets; objectif Ø déchet
  • Le respect des 3R (Réduction, Réemploi, Recyclage)
  • La proximité de l’approvisionnement pour un produit accessible et disponible 

L’utilisation de ressources recyclées

Le développement durable est une préoccupation quotidienne pour Hy-Industrie.  Elle a déjà détourné à ce jour plus de 400 tonnes de matières recyclées des sites d’enfouissement grâce à sa formule de confection de produits.

Par exemple le Sodium polyacrylate utilisé a un profil de risque quasi nul.  La fibre utilisée elle, est 100% Recyclée, Certifiée par le Forest Stewardship Council (FSC), Sans Chlore Élémentaire (ECF), sans aluminium, sans alcool et sans parfum.

Elle n’utilise donc aucun agent chimique ni colle pour formuler la super-molécule absorbante utilisée dans ses produits phares.  Les émissions polluantes sont quant à elles limitées par des procédés de fabrication ne générant aucune substance polluante, ni additif. 

Objectif Ø déchet

Sur son site de production, l’usine a identifié les impacts environnementaux face auxquels elle s’est donné des cibles de réduction par unité de production.  Elle assure parallèlement son efficience, comme l’évitement de la mise en décharge des déchets de production.

Dans ce contexte, Hy-Industrie fabrique des produits absorbants qui réclament rigueur et savoir-faire.  L’utilisation parcimonieuse des ressources (énergie, eau, air) en fait partie.  La conception et le développement de produits évolutifs pour contrer l’obsolescence programmée fait donc partie de l’ADN de l’entreprise.

Partager les 3R

Trois ans après sa création en 2014, Hy-Industrie redonne à la communauté en implantant un Programme Écologique Citoyen.

Au mois de juin 2017 le premier arbre fruiter d’un verger en devenir, a été planté devant l’usine, représentant les premiers 200 tonnes de déchets détournés des sites d’enfouissement.

La vocation du verger sera de donner aux écoliers de la région l’occasion de venir cueillir des fruits directement sur le terrain de l’usine et de les redistribuer dans les Centres de soins de longue durée voisins.  Pour chaque prochain 200 tonnes détournées, un nouvel arbre sera planté jusqu’à ce que le verger mature devienne le symbole Écologique Citoyen de l’entreprise.  Le 6 juillet 2018, les équipiers de l’usine ont d’ailleurs planté le second pour marquer un 225 tonnes supplémentaires détournées des sites d’enfouissement depuis l’année précédente!

Au cœur de son réseau

Pour que les risques éthiques potentiellement associés à sa chaîne d’approvisionnement soient également circonscrits, Hy-Industrie s’est installée au cœur de son réseau de distribution.  L’usine de fabrication est en effet située dans la même localité que son fournisseur de matières absorbantes recyclées tout en étant localisée au centre de son réseau de distribution.  L’entreprise a ainsi opté pour un approvisionnement local.

D’autre part, une sélection rigoureuse des fournisseurs se fait selon la norme ISO13485 : 2016, gage de qualité et de respect des procédures.  La majorité souscrivant par ailleurs à des normes environnementales reconnues.

Ainsi, manufacturer des produits comme les tampons super-absorbants disponibles dans les établissements de santé et pour les soins à domicile à travers le monde peut donc se faire avec une conscience environnementale au sommet des priorités en plus de rendre la vie des utilisateurs, des professionnels de la santé et des proches aidants beaucoup plus facile. Les valeurs de l’entreprise étant la défense du cadre de vie, cela inclut la préservation de la santé, la qualité de vie, l’équité, la solidarité et le développement des employés avec pour 3 piliers de son développement durable la vitalité, la productivité, la rentabilité.

C’est dans ce cadre qu’Hy-Industrie s’arrime aux opérations de la maison mère Hygie Canada (www.hygie.com), leader dans le domaine des systèmes de gestion des excreta qui prône la même philosophie et a le même engagement face au Développement Durable.

L’article préparé par Céline Marigaux

Hy-Industrie s’enrichit de nouveaux équipements et de nouvelles ressources humaines

L’entreprise investit 2 740 540 $

Hy-Industrie s'enrichie de nouveaux équipements et de nouvelles ressources humaines
Hy-Industrie s’enrichie de nouveaux équipements et de nouvelles ressources humaines

INVESTISSEMENTS. Le dynamisme des entrepreneurs de la MRC de Drummond ne s’essouffle pas. Cinq projets totalisant des investissements de 7 595 636 $ et créant 40 emplois ont fait l’objet d’une annonce, jeudi, par le ministre québécois délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Jean-Denis Girard.

Les projets ont été réalisés dans les entreprises drummondvilloises suivantes: Hy-Industrie, Lemire Précision, Métalus et Microbrasserie Le BockAle. Groupe environnemental Ecoloxia de Saint-Cyrille-de-Wendover fait également partie de la liste.

Afin d’appuyer la mise en œuvre de ces projets, le ministre Girard a également annoncé l’attribution, par l’entremise du Fonds de diversification économique du Centre du Québec et de la Mauricie, d’aides financières totalisant 1 519 900 $ sous la forme de prêts remboursables sans intérêt.

«L’annonce d’aujourd’hui témoigne du grand dynamisme des entrepreneurs de la région et confirme que les efforts de notre gouvernement en matière de diversification économique portent fruit. (…) Drummondville a clairement compris ce qu’est la diversification économique et à l’heure de la mondialisation, on se doit de se diversifier», a-t-il affirmé, rappelant que c’est la première fois au Québec qu’un poste de ministre délégué aux PME est créé.

«La diversification économique est l’un des principaux succès de Drummondville et la ville est devenue un incontournable en la matière», a souligné le maire de, Alexandre Cusson, devant une cinquantaine de personnes réunies chez Lemire Précision, où se tenait la conférence de presse.

Hy-Industrie

L’entreprise a procédé à l’acquisition du bâtiment qu’elle louait depuis plusieurs mois.

«Nous avons choisi d’acheter ce bâtiment situé sur la rue Rocheleau, car elle nous permettra d’agrandir éventuellement. Actuellement nous disposons de 10 000 pieds carrés et nous pourrons doubler», précise Éric Pelletier, directeur d’usine.

Hy-Industrie a également fait l’achat d’équipements pour la fabrication. Les projets se traduisent par des investissements de 2 740 540 $. L’équipe s’est aussi enrichie de neuf nouvelles personnes. Cette société qui se spécialise dans la fabrication et l’assemblage de produits hygiéniques servant à amasser les liquides biologiques a reçu 140 000 $ provenant du Fonds de diversification. Précisons que les produits sont conçus pour limiter la propagation des bactéries et réduire ainsi les risques d’infection, entre autres dans le milieu hospitalier.

Source : journalexpress.ca